N a d è g e   A B A D I E

GoGoGo Films_Nadege-Abadie_LE POINT DE ROSÉE.jpg

Nadège Abadie est photographe et réalisatrice. Née à Paris en 1988, diplômée de l'ENS Louis-Lumière, elle cherche constamment à développer des outils et des formes qui lui permettent d'accompagner la fragilité des sujets qu'elle filme. Ses travaux photographiques ont été exposé en galeries, centre d'arts, festivals et publiés aux Éditions La Martinière, Paris, et aux Éditions d'en bas, Lausanne. Elle a réalisé les documentaires 32 boulevard de Magenta (2013), Le point de rosée (2017) et Des mots à la figure (2018).

 

H a n n a   H a s s o u l i n e

GoGoGo Films_Hanna Assouline_À NOTRE TOUR !.JPG

Après une licence en Histoire (Sociologie et Histoire de l’Afrique), elle fait un Master 1 à l’ESJ, et se spécialise dans l’audiovisuel. Elle a participé à de nombreux projets au sein de la boîte de production Premières Lignes et a été enquêtrice pour l’émission Cash Investigation. En 2017, elle a travaillé sur un Envoyé Spécial sur les attentats du 13 novembre. Elle a collaboré avec Georges-Marc Benhamou et Michael Prazan sur un projet de documentaire sur l’antisémitisme en France. Elle est auteure et réalisatrice d’un documentaire sur un mouvement de femmes israéliennes et palestiniennes : Les Guerrières de la Paix diffusé en mai 2019 sur PUBLIC SÉNAT et LCP, et récompensé par la Mention Spéciale du Jury au FIGRA 2019.

 

Fa n n y   C O R C E L L E
&  J u l i e t t e   G U I G N A R D

media.jpg
IMG-1320x1015_edited.jpg

Fanny Corcelle et Juliette Guignard se sont croisées à multiples reprises dans leur parcours: A l’université, elles ont étudié au master DEMC de Paris 7, puis elles ont réalisé au sein du collectif « La Sierra Prod » une série de six documentaires, véritable école pratique et technique où l’idée de travailler ensemble s’est consolidée. Chacune s’est formée à l’image et à la lumière (à l’Ina ou aux Gobelins) puis en assistant différents chefs opérateurs (Laurent Fénart, Pierre Boffety ou Vincent Ferey). Lorsqu’elles n’ont pas fait route commune, Fanny Corcelle a été directrice artistique du festival Silhouette, jury dans plusieurs festivals de courts-métrages ou documentaires, et a rejoint l’équipe de la Blogothèque. Et Juliette Guignard fut coordonnatrice de l’association La Sierra Prod (film et social), et du collectif de cinéastes Captive (film et art). Aujourd’hui, elles développent leur projet documentaire respectif, l’une au Brésil, l’autre dans la Creuse…

 
 
Gogogo_Films_LES BOXEUSES_Jan Czarlewski.jpg

Jan Czarlewski est né en 1988. Fils de diplomate, il a grandi entre capitalisme et communisme, entre consulat et loge de gardienne portugaise, entre romantisme polonais et cartésianisme français. Il est diplômé de l’Ecal/École cantonale d’art de Lausanne. Ses court-métrages dont « L’Ambassadeur & moi » et « L’Amour bègue » ont été récompensés par un Léopard d’or et d’argent au festival de Locarno ainsi que nominés au Prix du Cinéma Suisse et aux European Film Awards. Il est lauréat en 2020 de la sélection annuelle du Groupe Ouest avec le projet de film: "Welcome in North Korea".

 

O l i v i e r   D U V A L

Photo Olivier Duval Low.jpg

Olivier Duval intègre la Sorbonne en Cinéma / Audiovisuel puis l’ECAL (École Cantonale d’Art de Lausanne, Suisse) en section Cinéma. Il mène en parallèle une carrière de réalisateur, scénariste, acteur, chef-opérateur sur différents projets. Il collabore en particulier avec Jan Czarlewski sur L’Ambassadeur et moi (2011), L’Amour Bègue (2013), nominés dans de nombreux festivals puis sur Training (2014) pour Camper ©.

 
GoGoGo Films_Vincent_Elbaz_Histoire de Prison.jpg

Vincent Elbaz s'initie à la comédie en s'inscrivant au cours Florent et pratique le théâtre pendant deux ans. Il se produit ainsi dans plusieurs pièces : L'Ouest le vrai de Sam Shepard, Le Bouc (1993) de Rainer Werner Fassbinder. Il décroche son premier rôle sur grand écran en rejoignant les jeunes espoirs du cinéma français dans Le Péril jeune de Cédric Klapisch. Par la suite, il connaitra de grands succès au travers de la comédie, cependant n’hésitant pas à porter des personnages plus sombres. Il est auréolé en 1998 du prix Jean Gabin. Il joue dans deux pièces de théâtre, Good Canary et Hysteria entre 2002 et 2007 dirigé par John Malkovich. Puis partageant avec Marion Cotillard l'affiche de la comédie romantique Ma vie en l'air. Personnage principal de la série d'actions créée par Luc Besson No Limit, sur le petit écran. mais reste fidèle au grand écran et va jusqu’à passer derrière la caméra.

 

A u d r e y   G O R D O N

Audrey-Gordon-portrait-1.jpg

Historienne de formation et journaliste diplômée, Audrey Gordon fait ses armes dans la presse écrite et audiovisuelle avant de se lancer dans la réalisation de documentaires. Elle s’intéresse tout particulièrement à l’Histoire et à la transmission de la mémoire. Son premier film, Kinderlekh, raconte la tournée d’une classe de CM1 jouant sur scène l’histoire des enfants d’Izieu, déportés en 1944. En 2014, elle rencontre une ancienne résistante et aborde, à partir de son histoire, la fiction avec le court-métrage Edith & Lucile. En 2016, elle tourne son premier long-métrage documentaire aux Etats-Unis.

 
GoGoGo Films_Marie Heyse_LE VAROUjpg_edited.jpg

Originaire de Normandie, Marie suit des études de Lettres puis de Cinéma à la Sorbonne. Le Varou (2021), inspiré d’une vieille légende normande, est son premier court-métrage produit. Elle développe aujourd’hui plusieurs projets tournés vers l’étrange et le fantastique, dont Tous les parents doivent mourir, 2e prix au Concours de scénarios du Moulin d’Andé 2021, lauréat de la résidence Sofilm de genre 2020, et du programme Création en Cours des Ateliers Médicis en 2019-2020.

 

 

A r t e m   I U R C H E N K O

GoGoGo Films_LES JOURS MAUDITS_1.JPG

Artem Iurchenko, né en 1987 à Kiev, élève de l'atelier de la gravure et l'art d'impression de Université Nationale Polytechnique de L'Ukraine. De son arrivée en France en 2008 a suivi un Master2 en Art Media à l’École Supérieure des Beaux-Arts de Angers où il a réalisé en 2013 son premier film, Pustinki-Hlinitzi. Il a fait ensuite un Master2 en réalisation documentaire à Lussas en 2014 et réalisé à cette occasion Atelier #5, un court métrage documentaire qui préfigure Les jours maudits.

 

Née à Paris, Delphine part très jeune à Londres à la recherche d’un enseignement pluridisciplinaire. Elle y obtient le diplôme de la L.I.S.A (London and International School of Acting). Depuis, elle mène de front une carrière de comédienne, d’auteur et de metteur en scène. Au théâtre, comme au cinéma, elle joue dans des registres allant de Shakespeare au film de genre d’espionnage, en Angleterre, aux Etats-Unis et en France, et joue notamment aux côtés de Michael Lonsdale, Denis Lavant, Matt Damon, Miou Miou. Parallèlement, Delphine s’engage également en partant au Bangladesh avec Clowns Sans Frontières. 

En réalisant « Décroche », elle fait ses débuts en tant que cinéaste. Depuis elle réalise trois courts métrages et trois films publicitaires. Elle a obtenu une résidence au château de la Napoule et une aide à l’écriture de la région PACA pour développer l’écriture de « Quelqu’un frappe à la porte! ». 

 
GoGoGo Films_ENFANT SEUL_Benjamin Loniewski .jpg

Benjamin Loniewski est né à Aubagne dans le sud de la France. Après ses études dans le commerce international et divers petits boulots, il aiguise sa sensibilité à la lumière et à l’image en travaillant comme cadreur et électro pour des réalisateurs tels que Abdellatif Kechiche (Mektoub my love) et Joan Chemla (Si tu voyais mon cœur). En parallèle, il réalise un documentaire autoproduit et développe plusieurs projets de fiction dont L’Enfant seul - sélectionné aux rencontres du Festival d’Aubagne, à la résidence d’écriture La Ruche et au WIPP festival de films en cours d’écriture – ainsi que L’odeur du béton frais - développé dans le cadre de la Ruche 2021 et accompagné par Virginie Legeay.

 
Les frères Lopez_GoGoGo Films_HAPPY DEAL.png

Autodidactes, les frères Lopez se lancent dans la réalisation en participant au concours Media France TV de 2013. Coline Serreau, présidente du jury, leur remet le Grand Prix pour la réalisation d'un portrait de leur frère aîné, amoureux des arbres. En 2016, ils réalisent leur premier court-métrage : Inlove. Conte sarcastique sur l’amour, ils abordent à travers celui-ci une thématique qui leur est chère : la violence sociale. Ce film totalement autoproduit reçoit un bel accueil en festival avec plus de 125 sélections et 25 prix à l’international. Au cours de l’été 2017, ils postulent à la résidence d’écriture La Ruche créée par Gindou Cinéma. L’année d’après, ils participent à la résidence d’écriture Cinétalents organisée par 1000 Visages qui leur permettra de développer, sous la houlette de Marcel Beaulieu, l’écriture d’HappyDeal. En 2020, les scénaristes Philippe Barrière et Virginie Legeay rejoignent les deux frères pour achever l'écriture du scénario dont le tournage est prévu fin 2021

GoGoGo Films_Shola Lynch_FREE ANGELA.png

Elle est née à Austin Texas en 1969 et a grandi à New York. Elle est titulaire d’une maîtrise en histoire de l’Amérique de l’Université de Californie, Riverside, et d'une maîtrise en journalisme de l’Université Columbia. 

Sportive accomplie, elle a remporté de nombreuses courses.
En 2004 elle réalise Shirley Chisholm’72 Unbought & Unbossed, Free Angela And All Political Prisoners est son second film. 

Sholah LYNCH

 
 
 

S a r a   O L  A C I R E G U I

GoGoGo Films_MOHAMED_sara Olaciregui_edited.jpg

En 2006, après avoir obtenu son diplôme en Techniques numériques et animation 2D, Sara Olaciregui entame une carrière de monteuse et monte notamment le film Pile Poil qui obtient le César 2020 du Meilleur Court Métrage. En 2020, elle achève la réalisation de son premier documentaire Mohamed, lauréat du Nouvelle-Aquitaine Film Workout 2019. Sara travaille actuellement au développement de deux autres projets dont l'un a reçu la bourse Brouillon d’un rêve de la SCAM 2019. Elle assure également l'image sur le film 316 North Main Street de Sonia Ben Slama qui se tourne aux Etats-Unis.Parallèlement, elle intègre en 2016 le LABEC de l'association Plus Loin, où elle accompagne et forme les jeunes auteurs/réalisateurs au cadre et au montage image des films réalisés

GoGoGo Films_nicolas-peduzzi_GHOST SONG.jpg

Nicolas Peduzzi est un acteur et réalisateur français né en 1985 à Paris. Après quelques apparitions au cinéma comme comédien, notamment dans Les fausses confidences de Luc Bondy, Nicolas Peduzzi réalise le long-métrage documentaire Southern Belle, sorti en France en 2018. Le film remporte le Grand Prix du FID Marseille et intègre la sélection Best of doc du mois du documentaire 2019.

 

G i l l e s   R a b i e r

GoGoGo Films_Gilles Rabier_LES NAZIS ET

Gil Rabier a étudié la philosophie et enseigné au Japon. Il réalise des films documentaires sur des sujets historiques et contemporains. Ses films abordent souvent des questions médicales et sociales. Il est l’auteur d’un livre : « l’Annonce, dire la maladie grave ». Il a réalisé Les Derniers Mots, Fukushima, des particules et des hommes, et Humaniser l’hôpital. Il vient de terminer un film sur l’économie du IIIème Reich intitulé, Les nazis et l’argent.

 

H u g o   S O B E L M A N

GoGoGo Films_Hugo Sobelman_GOLDA MARIA.jpg

Né en 1988, Hugo Sobelman est un réalisateur français basé à Paris. Il a débuté sa carrière comme assistant mise en scène sur des films tels que Queen of Montreuil (Venice Days, Mostra de Venise 2012). Il a ensuite travaillé comme cadreur-monteur indépendant à Paris et à Londres pour Ad Vitam, Agat Films, Rectangle, The Bureau.

 

Il fait ses débuts, en tant que réalisateur dès 2014 en réalisant une douzaine de clips musicaux pour le label indépendant X-Ray. Entre 2018 et 2020, Hugo réalise ses deux premiers longs-métrages documentaires : Golda Maria, présenté en première mondiale à la Berlinale 2020 et Soul Kids, lauréat du prix du Jury du Festival F.A.M.E et élu meilleur documentaire musical par la SACEM. Les deux films devraient sortir en salles en 2021.

 
 

É v a   T O U R R E N T

eva.jpg

Diplômée de l’école de journalisme de Bordeaux Aquitaine (IJBA), Éva Tourrent travaille d’abord comme journaliste à la radio et à la télévision (France Inter, France Ô, France télévision), avant de suivre en 2006-2007 le master réalisation documentaire de l’école de Lussas/Université Grenoble. Parallèlement à l’écriture et à la réalisation de ses films, elle encadre des ateliers d’éducation à l’image, puis travaille comme assistante réalisatrice et régisseuse générale pour des tournages de cinéma, principalement en fonction. Depuis 2018, elle est responsable artistique de la plateforme SVoD Tënk. Lisière est son premier long métrage.

GoGoGo Films_Dhiajerbi_DES ÉSPOIRES.jpg

Dhia Jerbi est un cinéaste Tunisien, né en 1991 aux Emirats Arabes Unis, où il a grandi. Il est rentré en Tunisie en 2003. Après son baccalauréat et un an dans une école d’ingénieurs, il a changé d’orientation et s’est inscrit à l’Institut Supérieur d’Art Multimédia de la Mannouba (Tunis) où il a obtenu une licence en réalisation et écriture cinématographique. A l’ISAMM il a réalisé plusieurs films d’école, notamment Marhouja. Il est ensuite parti en France pour s’inscrire à l’Ecole documentaire de Lussas où il a réalisé trois films dont Au pays des oranges tristes. Le documentaire et la fiction s’entremêlent souvent dans ses films.  

D h i a   J E R B I

 
Dania Bdeir.jpeg

Dania Bdeir est une auteure-réalisatrice plusieurs fois primée en festival qui entretient avec son pays d’origine, le Liban, une relation intense d’amour/haine. C’est dans ce pays qu’elle trouve à la fois son plus grand chagrin et sa plus profonde inspiration.
Dania a un Master en réalisation de La Tisch School of the Arts de New-York.
Son court-métrage de fin d’études, In White, qui a reçu une aide du Spike Lee Production Fund, a eu son avant-première mondiale au Festival du Court Métrage de Clermont -Ferrand et a été projeté au BFI London Film Festival, à l’Uppsala International Short Film Festival, et dans plus de trente autres festivals à travers le monde.
En février 2019 Dania a été sélectionnée aux Berlinale Talents et a participé à la Short Film Station de la Berlinale avec son court métrage WARSHA.
Elle vit actuellement entre New-York et Dubaï et développe son premier long métrage, “Pigeon Wars” qui a été sélectionné au DFI Hezaya Screenwriting lab organizé en collaboration avec le Torino Film Lab.

D a n i a   B D E I R

 

Lucile HADZIHALILOVIC

Lucile Hadzihalilovic.jpg

Née à Lyon, Lucile Hadzihalilovic passe son enfance au Maroc jusqu'à l'âge de 17 ans et se passionne très tôt pour le cinéma de genre américain et italien. Elle fait ses études à l'ESEC, puis à l'IDHEC où elle réalise en 1986 son film de fin d'études, "La Première Mort de Nono".

Après cette première réalisation, elle fonde avec Gaspar Noé la société de production cinématographique Les Cinémas de la Zone.

Elle est membre du collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel.

 
 

Bérenger THOUIN

Béranger THOUIN_Gogogo_films.jpg

Après une formation à l’ENS Louis Lumière, Bérenger Thouin écrit et réalise plusieurs courts métrages, dont "Guillaume le désespéré", "La Course" ou "Le Zoo de Monsieur Vanel". Son travail fait la part belle à l'Histoire et aux images d'archives. Il développe actuellement son premier long métrage, "L'Âge d'or".